Soccer Mommy - Clean (2018) FLAC24-96k

Téléchargement & Détails

Téléchargement Anonyme

Nous vous recommandons fortement l'utilisation d'un VPN pour télécharger vos torrents en toute sécurité & anonymat :

Accéder au VPN
Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (24 bit) Sacd Album Alternative Indie
Seeders 5 Leechers 0 Complétés 11
Informations Voir les informations
Fichiers 11 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler
Soccer Mommy - Clean (2018) FLAC24-96k
Soccer.jpg
Artiste : Soccer Mommy
Durée : 34min 38s
Label : Fat Possum
Date de sortie : 02 Mars 2018
Genre: Alternative, Indé
Type: FLAC 24bits / 96kHz
Plus d'information sur deezer : http://www.deezer.com/album/53298252

Liste des pistes

- Still Clean (4min 1s)
- Cool (3min 16s)
- Your Dog (3min 14s)
- Flaw (3min 41s)
- Blossom (Wasting All My Time) (3min 12s)
- Last Girl (3min 35s)
- Skin (4min 1s)
- Scorpio Rising (4min 42s)
- Interlude (1min 38s)
- Wildflowers (3min 18s)

Il aura fallu d’un album officieux du nom de Collection (chroniqué ici) pour lancer définitivement la carrière de Sophie Allison alias Soccer Mommy. Comme ses concurrentes actuelles comme Frankie Cosmos, Jay Som ou encore Lucy Dacus et Vagabon, la native de Nashville a su séduire un label avec sa musique bien touchante et vive qui n’est autre que Fat Possum qui la signe sur le champ. Maintenant qu’elle a acquiert une certaine notoriété, il est temps pour elle de faire ses preuves avec son véritable premier album du nom de Clean.

Bien sur, elle n’abandonne pas les recettes qui ont construit son univers musical. Ce qui est sûr, c’est que Soccer Mommy possède une aisance pour la moins déconcertante lorsqu’il s’agit de vider son sac en nous parlant de ses insécurités sur des morceaux indie rock bien mélodiques comme « Cool », « Your Dog » qui est un clin d’œil au fameux « I Don’t Wanna Be Your Dog » de The Stooges montrant une mamzelle plus qu’autoritaire (« I don’t wanna be your fucking dog ») mais encore le mystique « Blossom (Waiting All My Time) ». La jeune artiste de 20 ans possède une maturité étonnante au niveau des textes sentant la franchise malgré ses moments de manque de confiance en soi comme sur « Still Clean » avec des distorsions plus que bienvenues sur les refrains et « Flaw » qui contrastent aux plus rythmés « Last Girl » et « Skin ».

Elle prend également plus d’assurance niveau compos où elle affirme de plus en plus ses influences dignes de Liz Phair et de Sharon van Etten. Et cela s’entend parfaitement avec les sublimes ballades « Scorpio Rising » en établissant un parallèle entre rupture sentimental et astrologie de façon intelligente mais encore la passionnante et hypnotique conclusion « Wildflowers » où elle dévoile pour la première fois ses opinions religieuses et spirituelles (“I found God on Sunday morning laying next to you / My arms stretched out like Jesus / White sheets nail me down to the bed”). De quoi clôturer avec grande classe ce premier album bien clean de Soccer Mommy qui ne déçoit pas et qui surprend encore plus que d’habitude.

Commentaires

Derniers commentaires

Aucun commentaire à afficher