Beethoven - Violin Sonatas Nos 9 "Kreutzer", 4 & 2 | Lorenzo Gatto & Julien Libeer (2016) [WEB] [FLAC 16-44]

Téléchargement & Détails

Téléchargement Anonyme

Nous vous recommandons fortement l'utilisation d'un VPN pour télécharger vos torrents en toute sécurité & anonymat :

Accéder au VPN
Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (16 bit) Cd Album Classique
Seeders 27 Leechers 1 Complétés 42
Informations Voir les informations
Fichiers 14 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler


Beethoven - Violin Sonatas Nos 9 "Kreutzer", 4 & 2 | Lorenzo Gatto & Julien Libeer


2016

180812084949952030.jpg


180812085938802752.jpg
18081209000949002.jpg


--------------------------------------------------------

171019122420785373.gif

180812090210922773.jpg

Label : Alpha
Parution : 3 juin 2016
Codec : Free Lossless Audio Codec (FLAC)
Channels : Stereo / 44100 HZ / 16 Bit
Bitrate : 573 kbps
Duration : 01:13:05
Inclus : Cover, Booklet, nfo

161207023836996301.jpg 170815021051437205.gif

mini_180812090332776045.png

--------------------------------------------------------

180812090513666250.jpg

--------------------------------------------------------

Commentaires

Derniers commentaires

  • utilisateur

     Beloeil

    78.45Go - 48.78Go

    Ajouté par Beloeil il y a 20 heures

    super !!! merci bien
  • utilisateur

     Zschiller

    94.23Go - 94.79Go

    Ajouté par Zschiller il y a 1 jour

    Un grand merci
  • uploader

     Supernanard

    51.50To - 718.66Go

    Ajouté par Supernanard il y a 1 jour

    Et encore un grand merci!
  • uploader

     Allegretto

    15.86To - 24.90Go

    Ajouté par Allegretto il y a 1 jour

    Une note dans la brochure de ces artistes belges - toujours dans la vingtaine - indique que leur partenariat en duo s’est développé à partir de l’expérience transformatrice de se réunir périodiquement pour donner des cycles aux sonates de Beethoven. Ils proposent cet enregistrement de trois œuvres «comme un instantané plutôt que comme un énoncé absolu», conscient de la nécessité de jouer Beethoven en tant que travail de toute une vie. J'aime ça et je n'ai pas été surpris d'apprendre que le pianiste Julien Libeer a été parrainé par Maria João Pires.

    Lui et Lorenzo Gatto couvrent le sol comme des pur-sang, avec une virtuosité exemplaire. Il n'y a pas de grands mouvements lents et beaucoup étonnamment rapides où la légèreté prédomine, alliée à l'intensité. Il s’agit d’une sélection et d’une mise en ordre intelligentes, la Sonate de Kreutzer étant la première suivie de la mineure en la mineur, Op 23, dont la finale de Presto semble souvent proche de celle de Beethoven. pièce postérieure. La plus ancienne Une importante sonate de l’opération 12, présentée ici en dernier lieu, ne semble pas moins caractéristique.

    En somme, un récital alerte et personnel que j'ai beaucoup apprécié. La balance enregistrée convient parfaitement aux sonates en duo pilotées par le pianiste, sans que le violoniste ne sonne comme subordonné. Il y a une distorsion momentanée de l'image à des moments d'insistance soudaine ou de changements de sonorité - de pédaler peut-être, ou de résonances non amorties du revêtement de scène?

    Le gatto n'est pas un violet qui rétrécit, mais je souhaitais que son ton ait une qualité plus parlante, surtout dans les variations ornées du deuxième mouvement du Kreutzer, avec les contrastes de la courbure normale et du pizzicato dans le Var 4. Un contemporain perplexe se plaignait l'étrangeté: «Nous n'avons encore rien qui ait jusqu'ici étendu les limites de ce genre et les a si véritablement occupées.» Je me souviens que chaque détail du premier enregistrement LP du Kreutzer que je possédais, de David Oistrakh et Lev Oborin (Philips, 5/63), a été fait pour enregistrer, même les accompagnements, avec le violoniste assumant tout au long d'un rôle comparable à celui du soliste dans un concerto. C'était l'intention exprimée par Beethoven, et ce n'est pas toujours le cas ici. (source)
  • uploader

     Allegretto

    15.86To - 24.90Go

    Ajouté par Allegretto il y a 1 jour

    Cette semaine, un duo de musiciens sort un disque de trois sonates de Beethoven pour violon et piano. Ce ne sont heureusement pas les mêmes. Les Belges Julien Libeer et Lorenzo Gatto ont préféré mettre en avant, pour le label Alpha-Music, la Sonate à Kreutzer, ainsi que la 2e et la 4e. «On nous a proposé de jouer l’intégrale de ces sonates à la salle Flagey, à Bruxelles. En jeunes loups un peu fous, on l’a fait. On a travaillé ce cycle de sonates pendant plus de deux ans, et on a donné l’intégrale en avril dernier», explique au téléphone le pianiste Julien Libeer.

    «Durant ce processus de travail, on s’est demandé avec Lorenzo pourquoi on n’en enregistrerait pas quelques-unes. On a donc pris une sonate dense et connue, la Kreutzer, accompagnée de la 2e, très chambriste et qui a du mal à rendre dans une grande salle, et de la 4e, dans un registre plus dramatique.» Ce programme qui va decrescendo est tenu par une agréable harmonie commune. Les deux musiciens qui se connaissent depuis une dizaine d’années mais n’avaient jamais enregistré ensemble y déploient un son enrobé et parlent à merveille le langage beethovénien qu’ils ont cherché et défriché ensemble. Julien Libeer fait le tour des sonates et du compositeur en 3 points.

    L’évolution

    «Nous avons découvert plein de choses en construisant ce cycle. Déjà les sonates, car nous n’en connaissions alors que quelques-unes, les plus connues. Nous avons appris les dernières il n’y a que quelques mois. Sur le fond, on ne découvre pas de facettes différentes ou surprenantes si on est déjà familiarisé avec l’œuvre. Les sonates ont une évolution qui s’étire sur dix ans d’une sonate n°1 mozartienne à une sonate n°10 quasiment schoenbergienne. Ce n’est pas l’évolution la plus marquante chez Beethoven. Ces sonates ont été écrites sur un intervalle de dix ans, avant l’évolution la plus marquante chez lui, qui couvre les quinze dernières années de sa vie.

    «Il possède un langage très cohérent, mais qui en même temps évolue. Chaque sonate est un univers en soi. Beethoven n’écrit jamais deux fois la même pièce. Que ce soit l’œuvre symphonique, les quatuors ou les sonates, il n’y a pas de redites. C’est très impressionnant. Et le reconstater à chaque fois est intimidant.» (source)
  • uploader

     Allegretto

    15.86To - 24.90Go

    Ajouté par Allegretto il y a 1 jour

    Parmi les milliers de disques écoutés et soixante-douze primés en 2016, quinze Diapason d'or nous ont fait chavirer plus que de raison et accèdent à la récompense suprême : Diapason d'or de l'année. Vous voulez savoir ce qu'en pensent les heureux élus ? Nous le leur avons demandé.

    L'élégance ne s'apprend pas, ne se travaille pas, ne se simule pas. Lorenzo Gatto et Julien Libeer ont cette vertu en partage. Quelle chance d'assister à la naissance d'un grand duo !

    Lorenzo Gatto et Julien Libeer : « Nous n'aurions pas eu l'idée - l'audace ! - d'enregistrer les sonates de Beethoven s'il n'y avait eu, en amont, la proposition d'une intégrale en concert.

    Quel projet un peu fou : nous ne nous étions jamais produits ensemble ! Heureusement, nous nous connaissons bien et avons eu du temps pour travailler. Une fois sur scène, tout s'est très bien passé. Naturellement, nous souhaitions garder un "souvenir" de cette aventure, mais de là à penser que le label Alpha nous solliciterait. .. Rendez-vous a donc été pris au cœur du Jura, à La Chaux-de-Fonds, avec un accordeur de légende, le Hollandais Michel Brandjes, et Aline Blondiau pour la prise de son : les plus fiables techniciens du monde ! Nous avons donné le meilleur de nous-même et, cerise sur le gâteau, ce Diapason d 'or de l'année couronne le disque. Quel bonheur de voir son travail reconnu ! Cela nous donne follement envie de poursuivre l 'intégrale (il ne reste plus que sept sonates, courage !). Interpréter Beethoven, entrer dans cette musique si belle et si dense, c'est l'affaire d'une vie. A cet égard, la reconnaissance de Diapason marque une étape décisive et fondatrice dans notre apprentissage. Elle permet à un arbre de prendre racine. » (source)
  • uploader

     Allegretto

    15.86To - 24.90Go

    Ajouté par Allegretto il y a 1 jour

    Lorenzo Gatto, né à Bruxelles le 2 décembre 1986, est un violoniste belge, 2e prix au concours musical international Reine Élisabeth en 2009. (WebSite)

    Julien Libeer est un pianiste belge, né en octobre 1987. (WebSite)