Foghat - Foghat Live 1977 ( 2016 flac HD 24b) Blues Rock

Téléchargement & Détails

Téléchargement Anonyme

Nous vous recommandons fortement l'utilisation d'un VPN pour télécharger vos torrents en toute sécurité & anonymat :

Accéder au VPN
Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (24 bit) Web Album Blues Rock
Seeders 6 Leechers 0 Complétés 10
Informations Voir les informations
Fichiers 10 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler

Foghat - Foghat Live 1977 ( 2016 flac HD 24b)

R-4459905-1366119122-1121.jpeg.jpg


MI0002253849.jpg

En 1977, après 6 albums, Foghat sort son 1er opus live. Une véritable déflagration de Heavy-boogie-rock. Une musique chaude, énergique, puissante, enivrante, conviviale et chaleureuse! Ici, on est à la fête et cela s'entend : le public, bien que fort nombreux, exulte, communique, et cri son bonheur. Rod Price, le "Lead guitar" (Gibson SG, Les Paul), possède une attaque toute personnelle au bottleneck, souvent teinté de "Wah-wah" (un maître du genre). Une slide épaisse, baveuse, gouailleuse, qui prend principalement sa source chez Elmore James, reprenant (comme Billy Gibbons) de nombreux licks ; mais aussi chez Earl Hooker, qui fut le premier à combiner de la slide avec une pédale wah-wah, et chez Muddy Waters. Il fut parfois surnommé "The magician of slide", "The bottle", et "Slide king of Rock'n'Roll". Lonesome Dave est en soutient à la guitare (Gibson Melody Maker). 


Ces deux lascars, nous offrent des duels de guitares surchauffés et nerveux où la gamme blues est à l'honneur, et où aucun des deux ne semblent vouloir tirer la couverture à lui. Et quelle voix ! L'homme a du coffre et du feeling ; son timbre vous saisi aux tripes. Qui aurait oser chanter en duo avec lui sans avoir à rougir ? Très peu ! La section rythmique n'est pas en reste, car aussi bien le bassiste (Graig McGregor, Fender Jazz bass, incorporé à partir de « Night Shift » en 76) que le batteur (Roger Earl) pourrait faire modèle du genre. Ce dernier sait allier puissance et groove, dans un style comparable à celui de Jackson Spires.



Graig McGregor

Le meilleur disque du groupe, et peut-être tout simplement un des meilleurs enregistrements en public du genre, et au-delà. Si l'on aime un tant soit peu le blues-rock charnu, le Hard-blues, le Heavy-rock 70's, ou/et le "rock-sudiste" costaud. Un disque qui peut certes paraître court, surtout à l'ère du CD, mais riche en intensité. Quant au temps alloué, il est largement suffisant, grâce à la densité de chaque titre, de l'homogénéité, et de la qualité de l'ensemble. Avec comme sommets, l'époustouflante reprise speedée, et radicalisée dans la violence, du Honey Hush de Willie Turner, qui, pour le coup se rapproche plus du « Train Kept a Rollin' » des Yardbirds (où on entend le public rugir de plaisir lors de l'enchaînement du 2ème solo dans une tonalité différente du meilleur effet), le pachydermique et répétitif « Slow ride » (titre utilisé pour les films « Dazed & Confused », "The Stoned Age" et "Wild Hogs", et pour 2 jeux vidéos très connus) qui s'accélère progressivement jusqu'à une extase frénétique de décibels.



Sans oublier la reprise explosive du « I just want make love to you » de Willie Dixon, avec l'intro a capella de Lonesome, auquel le public répond, rejoint par une section rythmique imposante, enrichie d'un duo de guitares pressées d'en découdre, avant que la chanson ne s'installe d'elle même dans une version Heavy ; avec breaks teigneux et fulgurant de Wah-wah et de slide. Repris dans cette version par L.A. Guns, Tesla et Slaughter, qui malgré toute leur bonne volonté n'arrive pas à en restituer toute la magie.
Le reste, même si c'est un degré en-dessous, est à l'avenant. Du Heavy-boogie-blues-rock pas toujours finaud, mais tellement bon, prennant en concert une coloration Heavy-rock plus marquée.


Il paraît évident que ce quatuor ne laissa guère indifférent des groupes comme Point-Blank (qui tournèrent avec eux), Blackfoot, Michael Katon, voire dans une moindre mesure Molly Hatchet. Pour beaucoup, cet opus demeure une référence.


Foghat Live fut couronné double-disque de platine en dépassant les 2 millions d'exemplaires vendus.

Foghat, profitant de son succès en Amérique, délaissa le vieux continent. Si bien que, malgré des ventes raisonnables en Europe, un noyau dur de fans et quelques rares critiques favorables, il n'atteindra jamais une notoriété équivalente chez nous.
...par LeDeblocnot

INFOS sur L’ALBUM et DETAILS SUR L’UPLOAD

Nombre de disque : 1

Format : FLAC 24 bit/192kHz, Lossless, stéréo (auto-radio s'abstenir)

Présence des Covers : oui

Genre : Blues Rock Heavy

Source : web

Taille :   1,55 Go

Up réalisé par : duckjibe alias dosdane

 

Bonne écoute à tous et n’oubliez pas d’acheter aussi de la Musique.

Un commentaire fait toujours plaisir.

Commentaires

Derniers commentaires

  • utilisateur

     Nocktambule

    8.57To - 0.99To

    Ajouté par Nocktambule il y a 1 jour

    Excellent !!!
    Merci beaucoup pour ce partage ;-)