[FRENCH-ROCK]-Christophe Deschamps - Flower Power (2018)(CD.mp3.320kbps)(onasimlap)

Téléchargement & Détails

Téléchargement Anonyme

Nous vous recommandons fortement l'utilisation d'un VPN pour télécharger vos torrents en toute sécurité & anonymat :

Accéder au VPN
Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Mp3 Cd Album Rock
Seeders 9 Leechers 0 Complétés 12
Informations Voir les informations
Fichiers 15 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler

18040109420817735115644037.png



18040109453017735115644064.gif



012z.gif



CHRISTOPHE DESCHAMPS - FLOWER POWER



2itU.jpg



18040109473517735115644067.png



ARTIST: Christophe Deschamps
ALBUM / TITLE: Flower Power
RELEASE YEAR / DATE: 2018
COUNTRY: France (Paris)
STYLE: Rock
DURATION: 00:34:03
FILE FORMAT: MP3
QUALITY: 320 kbps



18040109473517735115644067.png



01. We Need Love
02. Summer of Love
03. Mon amour
04. Tomorrow
05. Without You
06. Just a Perfect Day
07. Play on Your Guitar
08. Magic One
09. In Love with You
10. Wind of Love
11. Middle of My Heart
12. This Is Time for Love
13. Magical Day



Tout petit, je n’étais pas bien grand. Mon frère Philippe écoutait les Beach Boys tandis que ma soeur Nadine écoutait Adamo. Mon père n’écoutait rien et ma mère m’écoutait. J’ai passé ma scolarité à dessiner des batteries sur mes cahiers. Quelques années au conservatoire de Rouen m’ont appris qu’il existait une autre musique que celle jouée par les Beatles et Deep Purple. Apprentissage de vie, et de vie de musicien avec mon premier groupe «Aventure», mes grands "frères", premier contact avec le professionnalisme. J’habitais Dieppe. La musique me faisait de l’oeil, le Lycée me boudait. L’arrêt forcé de mes études m’incite à m’inscrire à l’école que Kenny Clarke et Dante Agostini ont crée à Paris. Je remplace facilement mes heures d’étude de maths contre des heures d’études du paradidle. A ce moment, mes idoles sont Ian Paice, Keith Moon, John Bonham et...Carl Palmer. Je découvre la vie de groupe, les bals, les concerts, les filles. Je commence à gagner ma vie. Je me dirige vers Paris, guidé par un ami guitariste qui m’introduit auprès de quelques amis musiciens de studio. Je commence à faire des séances de pub. C’est à dire j’installe mes 15 toms et 32 cymbales pour jouer deux mesures. J’apprends la réalité du métier. Parallèlement à çà, je joue dans des projets rocks, voire Ska, avec le groupe «Rascal Poupon». Concerts galères, souvent impayés, mais tellement excitants. Je me retrouve à accompagner Bill Deraime à l’époque de “faut qu’j’me tire ailleurs”. Puis Eddy Mitchell engage tout son groupe, dont Jean Yves D’Angelo et Jean Jacques Milteau. Olympia puis tournée. Cela marque mon début parisien. Je rencontre de plus en plus de musiciens. Je fais pas mal de séances, de concerts. je vis de la musique. Trop bien. Je découvre Jeff Porcaro et, à travers lui, toute la "L.A. music" et le monde glamour des musiciens de studio californiens et décide d’aller faire le P.I.T. à Hollywood (école de batterie réputée). J’y pars faire une année de programme sans vraiment couper les ponts avec le milieu parisien de la musique. Je passe mon temps entre le “Baked Potatoe” club mythique où, chaque soir les plus grands musiciens de L.A. viennent faire un gig en toute simplicité, et d’autres clubs où je jouais avec divers groupes. Après avoir pas mal ramé, professionnellement parlant, et démystifié la musique américaine, je reviens en France, heureux de retrouver notre bon esprit gaulois râleur, mais aussi cette qualité de vie de bon parigot, tête de veau, que je suis. Je commence à enchaîner les tournées de variété avec Veronique Sanson, Alain Souchon, Patricia Kaas, Patrick Bruel, Laurent Voulzy, France Gall, Jean Michel Jarre tout en jouant sur pas mal de disques malgré la forte pression des machines. Je revêtis l'habit de chanteur le temps d'un album "Connivences" chez E.M.I., qui ne restera pas comme une experience marquante, puis Jean Jacques Goldman me propose de partir sur la route avec lui. Et là, j’avoue avoir vécu une belle aventure jusqu’à la dernière tournée en 2002. Aventure humaine, ou comment quarentenaire, retrouver l’âme d’un adolescent en compagnie de camarades musiciens. En 96, Pascal Obispo m’invite à la batterie sur son album “Superflu”. Avec lui, nous faisons beaucoup de projets, Florent Pagny, Natasha St Pier, Johnny Hallyday ("Allumer le feu"), les Dix Commandements, les siens et il me conforte dans mon style pop rock dans lequel je m’épanouis. Aujourd’hui, après m'être investi à fond dans le groupe rock indé que nous avions avec Viché DeVince: «Missils Airlines», je passe des nuits à groover avec «Hi-Hatz» collectif Djs + Batteur, je m'investis à fond dans un groupe d’inspiration AfroBeat «Canari», je dévore la production musicale et viens d'enregistrer un album solo que j'ai écris et composé en francais (visible sur le site en cliquant sur "chansons"), me découvre une passion pour la réalisation de vidéos clips et suis émerveillé comme un gosse devant l’abondance de bonne musique. J'accompagne Keren Ann (magnifique aventure) dans le monde entier. 2014, mes inspirations sont The Strokes, Tony Allen, Deantoni Parks et Tame Impala.




18040110391317735115644163.gif






Commentaires

Derniers commentaires

Aucun commentaire à afficher